en vitrine

Frank Custeau

Après plus de 15 ans dans la scène ska-rock sherbrookoise, entre autres comme chanteur, guitariste et compositeur des Conards à l’Orange, Frank Custeau, désormais seul et libre, présente un premier album solo personnel et touchant. Même s’il s’agit d’un tournant inattendu pour lui, cette nouvelle avenue musicale n’en demeure point hasardeuse. C’est qu’il porte l’héritage musical de son père Jean Custeau, un auteur-compositeur passionné. À la suite du décès de ce dernier en 2014, Frank ressent le transfert du pouvoir; en plus d’une guitare, son père lui lègue toutes ses légendes et surtout le besoin de créer à sa manière. De parler au « je » dans ses chansons. Pour Frank Custeau, il devient clair que la chanson est bel et bien le destin qui l’attend.
Avec Les Conards à L’Orange, c’est plusieurs projets, des salles combles et un 3e album sorti chez Slam Disques (Bave de Robot, 2015). Après des centaines de spectacles et festivals, le groupe prend une pause d’une durée indéterminée en 2016. Ceci pousse Frank Custeau à se questionner, puisque sa carrière de musicien prend un virage abrupt. Sa vie personnelle en prend aussi un coup: la trentaine, le deuil, le repos surprise de son groupe, mais toujours en conservant ce désir accru de composer et d’écrire. Les signes sont évidents, il se doit d’écrire de nouvelles chansons, mais cette-fois, il tente le tout pour le tout et se lance dans l’aventure d’une carrière solo.
Depuis presqu’un an, Frank Custeau se met à l’épreuve. L’aventure solo est parsemée d’obstacles: le manque d’argent et l’isolement que comporte la création en solitaire, mais aussi l’absence de limites et les possibilités infinies qu’offrent son inspiration et son talent. Pour avancer et faire sa place dans la scène locale, il peut se baser sur la forte expérience qui le précède et les nombreux EP et albums qu’il a orchestré avec son groupe et ses collègues.
Mais qui est Frank Custeau en solo? La formule éclate, tous les coups sont permis. Entre le joual et la poésie, les mots nous rappellent à la fois Dédé Fortin, Plume Latraverse et l’humour de Pépé et sa Guitare. Il nous présente sa vision du monde, toujours avec une touche d’humour et une sensibilité qui lui est propre.
Oeuvrant désormais dans un folk qui sent le country avec un arrière-goût de punk, Frank aborde les thèmes universels de l’amour, ses angoisses, ses erreurs et ses plaisirs. Ayant également baigné depuis l’enfance dans la chanson française grâce à un père amoureux de Brassens, Custeau s’éloigne un peu du ska de son adolescence pour nous offrir un disque de chansons aux accents folk, country et pop, où les textes sont à l’avant-plan. N’ayant plus à écrire au nom d’un groupe, Custeau nous parle de lui sans pudeur, avec ce que ça comporte de beau et de moins beau. Pourvu d’un background parsemé de shows de bars, de la scène ska, de pédales de distorsions et de soirées bien arrosées, on comprend toute l’autodérision qu’il sait apporter dans ses histoires. L’expérience est bien ancrée, Frank Custeau peut déjà être considéré comme un auteur chevronné, en plus d’être un musicien multi-instrumentiste de talent. Il aime croire qu’il fait simplement de la chanson, mais ce qu’on entend est plus complet que ça.
Son premier album solo, Départs d’août, sort le 16 mars 2018 –C’est un énorme accomplissement pour le jeune trentenaire sherbrookois, qui rêve de cet album depuis au moins quinze ans ! Pour cette réalisation enregistrée pas trop loin de chez lui, au Studio Le Nid, beaucoup d’amis et collaborateurs se greffent au projet, autant pour les spectacles que pour la composition: Noé Talbot, Pépé et sa Guitare, Alex Crow et Joe McMahon (Smoke or Fire). Avec Slam Disques, c’est déjà plus d’une dizaine de spectacles sur la route et plein de beaux projets passés et à venir, entre autres une participation aux Compilations ZOO1 (Slam Disques, 2016) et ZOO2 (Slam Disques, 2017). Il a déjà acquis une belle relation avec un public qui est fin prêt à le suivre dans ses nouvelles aventures. Frank Custeau, fort de sa grande expérience de musicien et de son vécu qui le caractérise, est prêt pour ce nouveau défi qui lui ressemble en tous points, autant artistiquement que personnellement.

en prestation:

QUAND? Mercredi 20 février dès 17:00
OÙ? L'ANTI Bar & Spectacles
> Détails de l'événement