POP ROCK À TENDANCE PSYCHÉ

Le trio néo-brunswickois Motherhood a réussi à accomplir un exploit rare, mais pourtant simple: ils sont aussi exaltants sur disque que sur scène. Contrairement à plusieurs tentatives maladroites de la part de leurs collègues et de groupes rock soi-disant aventuriers, la musique de Motherhood déborde d’un charme et d’une exubérance que l’on ne peut commander. Oh que non! Pour atteindre le niveau de chimie des trois membres, il faut des années de conversations fripées de fin de soirées, de régurgitation dans des salles de bains et de rigolades de stationnement.

Brydon Crain (guitares et voix), Penelope Stevens (basse, claviers, voix) et Adam Sipkema (batterie) ont joint leurs forces en fonçant tout droit vers le rock’n’roll depuis huit ans. Comme le cowpunk sans le côté blasé ou le rock désertique sans la déshydratation; voici le syndicat éclairé du peuple pour plonger sans crainte dans le 21e siècle.